vendredi 19 janvier 2018

Vernon Subutex , tomes 2 et 3 – Viginie Despentes


J’avais quitté Vernon Subutex à la fin du tome 1. Il avait glissé dans la marginalité et avait rejoint le monde des SDF. Installé dans le parc des Buttes- Chaumont , il se reconstruit une nouvelle vie parmi les exclus de la société. Pourtant on ne l’a pas oublié et ses anciennes connaissances le retrouvent. Le voilà « gourou » d’un goupe hybride où se mêlent des individus de milieux sociaux les plus divers. Ensemble, ils forment une société à part, mais les jaloux et malveillants rôdent !!!!
J’ai beaucoup aimé la trilogie.  Virginie Despentes porte à travers cette fiction un regard sans complaisance sur notre monde contemporain.
A lire absolument !
Lily

Laetitia ou la fin des hommes – Ivan Jablonka


Dans ce récit, l'auteur Ivan Jablonka qui est aussi sociologue et historien choisit de s’intéresser à un fait-divers ayant tenu en haleine les Français au début de l’année 2011. Laetitia Perrais, une jeune fille de dix-huit ans est portée disparue. Seuls sont retrouvés sur le bord de la route son scooter et ses ballerines. Les recherches s’organisent, sans succès. Des semaines après, le corps mutilé de la jeune fille est retrouvé. Le fait-divers devient alors une affaire d’état : huit mille magistrats descendent dans la rue, le président de la république d’alors, Nicolas Sarkozy ayant reproché aux juges de ne pas avoir assuré le suivi du « présumé coupable ». Pendant deux ans, l’auteur recueille les témoignages des proches de Laetitia, sa sœur jumelle, la famille d’accueil, son père, les travailleurs sociaux, les enquêteurs, les avocats. Il reconstitue l’histoire de la jeune fille, son parcours chaotique dès l’enfance. On peut lire ce récit comme un hommage rendu à une jeune fille qui n’a pas eu de chance dans la vie et connaît une fin tragique. Yvan Jablonka lui rend une identité et la dignité : c’était une jeune fille qui construisait peu à peu sa vie, pensait à son avenir et pas seulement la victime malheureuse d’un fait divers. La lecture est passionnante, et parfois bouleversante.
Lily

mercredi 17 janvier 2018

Le jour d’avant - SORJ CHALANDON


42 mineurs sont morts le 27 décembre 1974 dans le fond de la fosse 3 dite Ste Amé. Joseph Flavent dit «Jojo», mort quelques jours après à l’hôpital, est la 43ème victime.
40 ans plus tard, le souvenir de Jojo hante encore son frère cadet Michel. Il a fui la mine, est devenu chauffeur routier. Il vit avec ses souvenirs, voue un vrai culte à son frère et à l’univers du métier de mineur
La vie de Michel bascule à la mort de sa femme et les déchirures se rouvrent liées à son frère mais aussi à son père suicidé un an après en lui laissant une lettre « Venge-nous de la mine ». Il revient au pays pour cela en tuant le porion (maître mineur) responsable selon lui de la tragédie. Il met son plan à exécution pour que son procès soit aussi celui de la mine assassine
Le talent de SorjChalandon s’exprime ici avec des rebondissements inattendus (d’où le titre du livre incompréhensible au début) et palpitants : le récit devient un thriller
Ce roman est très bien écrit avec des phrases courtes, récit humain, fort et plein d’émotion qui sonne juste dans la description du pays minier, des mineurs exploités presque tous disparus aujourd’hui et de leurs familles , le réquisitoire de l’avocat général et la plaidoirie de la défense. C’est aussi, une bonne analyse de la culpabilité et de ses dérives.
J’aime beaucoup ce que fait cet auteur.
Odile

samedi 9 décembre 2017

L'empereur à pied - Charif Majdalani

1850, un paysan arrivé dont ne sait où, avec ses trois fils, prend possession de terres à cultiver sur les Monts Liban…
Une longue histoire familiale démarre entre la montagne et Beyrouth, entre l’agriculture et le commerce. Petit à petit, la famille va imposer sa puissance et sa suprématie. 
Le paysan, fut toujours nommé « l’empereur », grâce à sa stature et à son comportement. Il va imposer une loi à l’ensemble de ses descendants, les cadets ont interdiction de fonder une famille pour ne pas disperser les terres ni émietter la fortune.
Fuite des cadets, exil, voyages à travers le monde, meurtres, violence, amour et haine jalonnent la vie de cette famille libanaise de 1850 à nos jours…
Un récit très bien mené par l’auteur libanais et professeur de français à l’université de Beyrouth… Toute l’histoire contée par le premier des cadets qui va oser transgresser cette loi inique, sans toute fois accepter que les terres soient partagées de son vivant.
Un livre très intéressant dans lequel on peut parfois perdre le fil à cause du nombre des personnages.


Annick

Les couleurs de la vie - Lorraine Fouchet


Kim tient, avec son compagnon Clovis, la maison de la presse de l’île de Groix… Bouleversée par la mort inattendue de sa grand-mère qui l’a éduquée, elle quitte l’île où Clovis promet de l’attendre, pour essayer de comprendre l’acte de sa grand-mère, et faire le point sur sa vie… Pendant un mois elle va aider Gilonne, une ancienne actrice excentrique dans une résidence haut de gamme pour personnes âgées à Antibes. Elle y fait la connaissance de Côme et bien malgré elle, elle est plongée dans une intrigue familiale qu’elle veut absolument résoudre… 
Arrivera-t-elle à faire son propre deuil en acceptant sa condition d’orpheline tout en se débattant pour protéger Gilonne à laquelle, au fil des jours, elle s’est attachée et en essayant de ne pas trop penser aux mensonges téléphoniques de Clovis ? 
Ce roman plein de rebondissements, parfois un peu poussés à l’extrême, écrit avec un style alerte est plein de charme, de tendresse sans cacher toute fois les difficultés et les drames vécus par les différents personnages.
« Quand on veut voir si les poissons sont heureux, on s’immerge et on nage avec eux »
Annick

mardi 28 novembre 2017

Voyage en hiver- Jaume Cabre

14 nouvelles variées, très différentes par leur cadre -Europe centrale- et leur époque, mais on y retrouve  certains thèmes : la musique,la peinture,l'amour, le désespoir......
Le style aussi est diversifié, classique, argotique. Dans l'épilogue, l'auteur nous donne les clefs pour écrire des nouvelles . Celles-ci  ont été remaniées de 1982 à 2000 pour obtenir l'atmosphère et le ton recherché.. La chute  de l'histoire survient toujours  à la dernière page....imprévue …..
« Le lecteur, quand il lit des nouvelles doit être plus actif qu'en lisant un roman"
Grand plaisir de lecture. 
Nicole 

Ecilop - Ugo Boris

UGO BORIS   
 écrivain né en1979.
Sur la page de titre : ECILOP , lu avec 1  rétroviseur  c'est "POLICE", la police que l' on découvre dans son quotidien.
L'  histoire de trois gardiens de la paix, des flics en tenue, que l'on croise souvent et dont on ne parle jamais. Récit d'une soirée  durant laquelle Virginie Aristide,et Erik doivent reconduire à la frontière un jeune Tadjik mutique pendant le trajet.
Virginie qui doit se faire avorter le lendemain suite à une grossesse non désirée a néanmoins accepté la mission. 
Dans la voiture allant à l'aéroport, elle décachète une lettre ( ce qui est interdit ) et comprend que le retour de ce jeune est synonyme de mort  à l'arrivée dans son pays.
En dépit des valeurs d'obéissance, ils découvrent la perte de motivation  pour un métier confronté aux violences de tout genre.
Obéir ou désobéir ?
Difficile de lâcher ce livre, une fois ouvert.
Nicole